Centre de formation en Sophrologie Holistique de Nantes et Loire-Atlantique : Présentation

   
   
   
   
   
   
   
   
   
     
     
   
     
   
   
   
     
     
   
     
 
 

Présentation

Souvent nous cherchons, nous fouillons au plus profond de nous-même une vérité, et notre mental interprète... Le but de l'art thérapie associée aux sons, permet justement de lâcher le mental et de laisser émerger le plus vaste en nous. C'est pourquoi je vous propose une formation différente et ludique.

 

Mon cheminement : de la création à la deuxième année

 

Première année


La sophrologie m'a tout simplement menée à l’Art. Quand les mots sont inutiles, quand les phrases ne veulent plus rien dire, il me reste le rond, le carré, le point, la ligne... Il me reste la couleur, le jaune, le vert, le bleu et tant d’autres.

 

Même le noir me permet de recontacter ma lumière intérieure.

 

 

Non je ne sais pas dessiner, peindre, faire des perspectives, non je ne connais aucune technique, mais j'ai appris à regarder bien au-delà, dans un simple gribouillis comme une enfant.

 

J'ai d'abord trouvé cela nul, j'ai déchiré, laissé tomber, puis recommencé, car je sentais au plus profond de moi, un chemin différent, plus authentique!

 

Alors j'ai commencé à " raconter " mes émotions et chaque trait devenait significatif, et puis j'ai fermé les yeux, pour raconter une histoire, mon histoire, et tout cela était si parlant...

 

Puis j'ai accordé le son avec la couleur, et la forme qui en émanait m'a surprise et a touché mon âme; mon histoire prenait enfin une forme, une réalité, une certitude.

 

Je n'ai pas toujours saisi ce qui se passait en moi, mais l'art-thérapie m'a apaisée, je me suis sentie plus sereine. Tranquillement j'ai retrouvé ou plutôt j'ai trouvé mon centre. 

 

J'ai su que créer à partir de rien permet de trouver le tout, la plénitude.

 

Et puis, j'ai commencé à dessiner chaque rêve, et dans mes moments de doutes, cela m’a permis d'ouvrir des portes, les portes de mon inconscient, les portes fermées à double tour, les portes que je ne voulais plus ouvrir, car la peur de ma souffrance était encore très tenace.

 

Un autre jour je me suis regardée dans un miroir, et sans voir ce que ma main dessinait, j'ai reproduit mon visage, et là, je me suis vue toute autre...

 

J'ai même dessiné ma tombe, et j'ai écrit tout ce que je savais au fond de moi et que je n'avais pas encore réalisé dans cette vie.

 

Aujourd'hui je laisse faire le mouvement, je suis devenue le mouvement, et le son qui l'accompagne très souvent, je suis le crayon, la couleur, le papier, je suis le tout.

 

Voilà, la sophrologie, qui est ma base de compréhension, qui est ma fondation, s'associe tout naturellement à l'art-thérapie et m'entraîne dans un merveilleux voyage vers ma réalisation.

 

La simplicité du geste m’a permis de connaître ce que l’intelligence du mot ignore.

 

CRÉER C’EST PARTIR DE SOI, POUR REMPLIR L’ESPACE INTÉRIEUR :

LE PLUS VASTE EN SOI

 


Deuxième année



Tout au long de cette première année j'ai guidé mes élèves régulièrement dans les interprétations, ce qui est juste au début d’une démarche d’enseignement.

Le but de l’art-thérapie rejoint les rêves selon C.G.YUNG :

Laissons la place au rêveur, alors laissons l’interprétation au patient , lui seul peut aller au fond de lui-même, et soyons des guides bienveillants et non directifs.

Laissons-lui  sa façon de voir et de ressentir les traits, les formes, les couleurs. Laissons-le se découvrir à son rythme.


Apprenons à nos patients a trouver le plus vaste en eux.


La deuxième année va totalement dans ce sens, avec de tout nouveaux médiums tels que :

  • Les marionnettes à construire et leurs jeux de rôles
  • Le modelage en terre
  • La peinture intuitive
  • L’encre
  • Du papier peint, papier kraft, papier mâché, papier de soie, plastique, etc…

 

Laissons le patient aller de l’autre côté de son miroir.

 

L’ESSENTIEL DU TRAVAIL POUR LE THÉRAPEUTE  VA CONSISTER À S’EFFACER DU CHEMIN !!!!

 

Il faut une grande dose d’humilité chez le thérapeute et du courage chez le patient pour plonger dans le noir de son inconscient.


Dans cette deuxième année l’art-thérapie va devenir une expérience concrète, immédiate qui ne se censure pas et qui va donner accès à la grande sagesse de l’âme et du cœur.

 

Tout se fait dans l’instant présent.


Vous pourrez travailler sur tous les médiums de votre choix, et même les construire, ainsi que les laisser parler, selon votre conscience.

 

C'est une belle et grande aventure, passionnante, enrichissante et qui va vous aider a aller plus loin dans votre recherche de vous même et pour vos patients.